Les syndicats examinent un vote sanction contre le gouvernement

Selon les syndicats, jamais aucun gouvernement au Maroc n’a autant fait fi de ses engagements sociaux, comme cela s’est produit avec l’équipe de Benkirane. Ils comptent prendre une décision politique radicale.

Les syndicats marocains ne se contentent pas de protester et de manifester. Cette fois-ci, ils ont décidé de participer largement aux prochaines élections législatives et de mobiliser leurs troupes pour un vote sanction contre le gouvernement.

C’est en tout cas ce qui se trame lors des réunions marathoniennes qu’organisent les leaders des trois centrales syndicales qui ont coordonné leurs actions tout au long du mandat de l’équipe de Benkirane.

Il s’agit de l’Union marocaine du travail (UMT), de la Confédération démocratique du travail (CDT) et de la Fédération démocratique du travail (FDT) de l’aile de Azzouzi, qui ont l’intention de rendre la monnaie au chef du gouvernement qui, selon, eux a humilié les représentants des travailleurs en prenant des décisions unilatérales et antipopulaires en dehors du cadre du dialogue social.

Cependant, cette décision ne veut pas dire que les syndicats vont appeler à s’aligner derrière un parti politique, ajoute le responsable syndical.

Pour lui, les membres des syndicats appartiennent à différentes obédiences politiques et qu’aucune consigne spécifique ne pourra être donnée. Cependant, la ligne directrice des syndicats est de mobiliser le plus possible de militants syndicalistes autour d’un mot d’ordre dénonçant le comportement irresponsable du gouvernement.

Cette décision sera certainement suivie par d’autres syndicats de moindre importance comme la FDT (aile Fatihi – USFP), l’ODT d’obédience PAM et un tas d’autres syndicats sectoriels. Seuls l’UNTM proche du PJD et l’UGTM proche de l’Istiqlal, ne feront pas partie du lot.

T.J

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page