Suspension de la Omra: qu’adviendra-t-il des Marocains ayant déjà obtenu un visa?

Le ministère saoudien des Affaires étrangères a annoncé, mercredi 26 février, la suspension provisoire des entrées des pèlerins désirant accomplir le Hajj ou la Omra.

Cette interdiction de fouler le sol de l’Arabie Saoudite a été instaurée en attendant que des mesures sanitaires soient prises, garantissant la protection maximale contre le nouveau coronavirus. Protection concernant aussi bien les autochtones, les résidents que les futurs pèlerins, ainsi que tout étranger voulant se rendre en Arabie Saoudite.

Après que Le Site Info a contacté des responsables d’agences de marocaines, ceux-ci ont confirmé la suspension du système d’inscription à la loterie 2020 (Hajj et Omra). Ceci, jusqu’à ce que les autorités saoudiennes prennent les mesures sanitaires nécessaires dans les aéroports et installent et équipent des unités mobiles hospitalières.

D’un autre côté, un responsable d’agence de voyage s’interroge sur ce qu’il adviendra des Marocain(e)s ayant déjà obtenu un visa saoudien et se préparant à se rendre sur les Lieux Saints dans les prochains jours. Question lancinante, s’il en faut, sachant ledit visa n’est d’une durée que de 15 jours!

A rappeler que l’Arabie Saoudite avait auparavant interdit l’entrée sur son territoire aux détenteurs de visas touristiques, en provenance de certains pays où des cas de coronavirus ont été déclarés. Cette interdiction a été prise selon des critères fixés par les services sanitaires du pays hôte.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19: l’état d’alerte prolongé en Espagne

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a annoncé, samedi, la prolongation de l'état d'alerte dans le pays de quinze jours supplémentaires, soit jusqu'au 25 avril inclus, afin de freiner la propagation de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).