Supratours: nouvelle offre en faveur des enseignants

La Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation et la société Supratours, filiale de l’ONCF, ont signé, ce lundi à Rabat, une convention de partenariat portant sur la subvention du transport routier en faveur des enseignants.

En vertu de ce partenariat, les adhérents de la Fondation actifs ou retraités, ainsi que leurs conjoints et enfants âgés entre 4 et 21 ans, bénéficieront d’une réduction de 25% sur leurs déplacements en autocars Supratours.

Cette prestation entre en vigueur à partir du 1er août 2020, a fait savoir le président de la Fondation, Youssef El Bakkali, dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie de signature, soulignant que la réduction concerne les déplacements sur tout le territoire national vers les villes non desservies par le train.

Le déploiement par la Fondation de cette nouvelle prestation nécessitera une enveloppe budgétaire annuelle de 10 MDH, en plus des 15 MDH déjà dédiés aux subventions du transport ferroviaire, ce qui représente 25 MDH alloués à la subvention des voyages du personnel de l’éducation-formation et de leurs familles, a expliqué Bakkali.

« Ce contrat, qui se veut une continuité de la convention conclue en 2002, va permettre la prolongation du voyage des adhérents dans tout le réseau routier qui n’est pas desservi par le réseau ferroviaire », a-t-il relevé.

Le directeur général de Supratours, Mohammed Charif a, de son côté, fait savoir que les adhérents peuvent dorénavant acheter à partir des gares ONCF, des agences Supratours ou via le site électronique, des billets de voyage qui englobent le trajet complet entre le point de départ (gare ONCF) jusqu’au terminus (agence Supratours).

« Cette convention, qui offre des réductions importantes à la famille de l’enseignement, entend disposer des remises sur les services de bus depuis Marrakech jusqu’à Dakhla et Guerguerat en passant par Lâayoune et Boujdour, de Marrakech à Zagoura et de Marrakech à Tinghir, Errachidia et Marzouga, en plus de la ville de Tanger à Tétouan et Martil », a expliqué Charif.

Cette convention s’inscrit dans le cadre du plan décennal 2018-2028 de la Fondation, visant le renforcement des services sociaux au profit de la famille de l’enseignement, et en réponse à leurs besoins en matière d’allègement des frais de déplacement au Maroc.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

La crise du covid-19 n’a pas épargné l’ONCF

Le nombre de voyageurs transportés par l'Office national des chemins de fer (ONCF) s'est établi à 9,4 millions durant le premier semestre 2020, en baisse de 44% par rapport à la même période de 2019.