Subventions du gaz butane, de l’électricité, du sucre… Les précisions d’Akhannouch

La majorité gouvernementale est consciente des attentes des citoyens et œuvre pour y répondre et honorer ses engagements et ses obligations à leur égard, notamment en matière de préservation de leur pouvoir d’achat, a indiqué, mardi à Rabat, le président du parti du Rassemblement national des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch.

Akhannouch intervenait lors d’une conférence de presse à l’issue de la réunion mensuelle des leaders de la coalition de la majorité gouvernementale qu’il préside. La rencontre s’est déroulée en présence d’Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM), de Nizar Baraka, secrétaire général du parti de l’Istiqlal (PI), ainsi que des présidents des groupes de la majorité dans les deux Chambres du Parlement.

Le président du RNI a indiqué que le gouvernement déploie des efforts importants pour préserver le pouvoir d’achat des citoyens, en subventionnant nombre de biens et services de base, dont les prix ont fortement augmenté sur le marché international.

A cet égard, il a souligné que le gouvernement alloue des subventions annuelles de 17 milliards de dirhams pour le gaz butane et 14 milliards de dirhams pour l’électricité, 600 millions de dirhams par mois pour subventionner la farine de blé et 3 milliards de dirhams par an pour le sucre et ce, malgré le contexte international difficile imposé par la pandémie de Covid-19 et la hausse des prix du pétrole et d’autres matières premières, en plus des conflits dans certaines régions du monde.

Par ailleurs, Akhannouch a noté que le gouvernement s’attellera à faire face aux difficultés rencontrées par les professionnels de transport (de passagers et de marchandises) en raison de la hausse des prix du carburant à l’international, précisant qu’un dialogue sera engagé avec les représentants de ces professionnels afin de trouver des solutions pour alléger l’impact des prix élevés du carburant sur les citoyens.

Pour sa part, Ouahbi a affirmé que le Royaume est actuellement confronté à de nombreux défis liés à la faiblesse des précipitations et la hausse des prix du pétrole et du gaz sur les marchés internationaux, ajoutant que la réunion de la majorité gouvernementale a examiné ces questions et leur impact sur la situation économique nationale.

Il a fait savoir que plusieurs initiatives ont été prises « pour alléger la pression économique sur les citoyens », relevant que des décisions seront soumises au gouvernement pour les mettre en oeuvre.

Pour sa part, Baraka a salué l’initiative Royale de lancer le programme exceptionnel de soutien au monde rural doté de 10 milliards de dirhams destinés à atténuer les effets du retard des précipitations.

A cet égard, le SG du PI a indiqué que le lancement de ce programme reflète la dimension proactive de l’initiative royale visant à améliorer les conditions de vie de la population rurale et à atténuer les répercussions des aléas climatiques sur la production agricole.

La réunion de la Présidence de la coalition de la majorité gouvernementale a été consacrée au suivi de la mise en œuvre du programme gouvernemental, à l’examen des prochaines étapes de sa mise en œuvre, à l’étude de certaines questions nationales et parlementaires et aux développements sur la scène politique.

Cette rencontre a été marquée notamment par un échange approfondi sur les différents défis économiques et sociaux auxquelles le Royaume est confronté en raison des répercussions persistantes de la pandémie du coronavirus, au retard des précipitations et aux fluctuations rapides des prix sur les marchés internationaux, avec ce qui en découle comme répercussions sur les conditions de vie des citoyens et leur pouvoir d’achat.

.S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page