“Stand up”: indignation et colère des enseignants, traités de “mendiants”

“Stand up”, émission de la chaîne Al Oula, n’est pas à son premier impair. Et l’on se rappelle cet “humoriste” qui, en imitant un soit-disant accent d’un Subsaharien vivant au Maroc, avait sorti un “sketch”, sentant le racisme à mille lieues à la ronde. Et de surcroît, ayant fait rire le jury!

Et rebelote! L’épisode de samedi dernier de “Stand up” a encore fait grincer des dents. Cette fois-ci, ce sont “ceux qui ont failli être prophètes”, qui ont été la cible d’un ‘humoriste”. Ce qui n’a pas manqué de susciter indignation et colère des enseignants qui se sont sentis humiliés et rabaissés par de tels propos.

Cela a également fait réagir le Syndicat national de l’enseignement (FDT) qui a pointé les propos de ce “sketch” ayant osé qualifier les enseignants de “mendicité auprès de leurs élèves”. Le Syndicat a ainsi adressé une correspondance à ce sujet à la présidente de la Haute autorité de la communication audiovisuelle.

La correspondance, paraphée par Abdelghani Raqi, vice-secrétaire général du Syndicat national de l’enseignement, demande à la HACA  d’intervenir et de diligenter une enquête sur cette affaire. De même qu’on s’y insurge  contre ces propos calomniateurs prétendant que l’enseignant sanctionne les élèves qui ne lui offrent pas de cadeaux.

Et de rappeler également que de tels propos sont contraires “aux objectifs et aux règles générales stipulées dans le cahier des charges de la chaîne”. Comme de telles calomnies risquent  d’affecter le métier de l’enseignant au sein de la société et aussi d’avoir des répercussions négatives sur le rendement du système éducatif marocain.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le Maroc a franchi le seuil des 10.000 tests de dépistage par jour

Voici les principaux points de la déclaration dimanche du directeur de l'épidémiologie et de lutte contre les maladies au ministère de la Santé, Mohamed El Youbi sur la situation épidémiologique du coronavirus au Maroc.