Soutien aux détenus du Hirak: la “guerre des marches” est lancée

Les sentences dont ont écopé les activistes du Hirak du Rif ne cessent de faire réagir les hommes politiques, les intellectuels, les acteurs des droits de l’Homme, ainsi que de nombreux citoyens.

Des manifestations ont été organisées dans plusieurs villes en soutien à Nasser Zefzafi et à ses compagnons. Elles sont le fait de courants progressistes, particulièrement de la Fédération de la gauche démocratique, d’organisations de droits de l’Homme, mais le mouvement islamiste, Al Adl wal Ihsane, ne veut pas être en reste.

Ce dernier, qui n’a pas participé à la grande manifestation de Casablanca, dimanche dernier, ayant réuni des milliers de personnes, a accusé les organisateurs d’avoir sciemment décidé de ne point l’inviter. Ce refus est considéré par le mouvement de cheikh Yassine comme portant un significatif “poids idéologique”, selon l’expression de Omar Iharchane, membre de la “Jamaâ”.

La riposte des “frères” ne s’est pas fait attendre et Al Adl Wal Ihsane compte organiser une manifestation pareille à celle de la Fédération de la gauche démocratique. Initiée par la Commission de soutien aux détenus du Rif, cette marche d’Al Adl wal Ihsane aura lieu à Rabat, ce dimanche 15 juillet.

L.A.

Suggestions d’articles

Faut-il s’inquiéter des vagues géantes prévues au Maroc?

La hauteur des vagues devrait avoisiner les six mètres dans certaines zones.