Sort incertain de dizaines de disparus marocains en Libye

Après le rapatriement par les autorités marocaines du dernier contingent de Marocains (338 personnes),  les garde-côtes libyens ont interpellé d’autres groupes de candidats à l’immigration clandestine de plusieurs nationalités, dont des Marocains. Onze parmi ces derniers ont été sauvés alors qu’ils étaient à bord d’une embarcation se dirigeant vers les côtes italiennes, rapporte le quotidien Al Massae.

Les autorités libyennes ont annoncé qu’elles étaient en contact avec les ambassades respectives des migrants arrêtés en vue de leur rapatriement, dans le cadre de la coopération avec l’Organisation internationale pour les  migrations (OIM). A noter que malgré les dures conditions endurées et racontées par les rapatriés, dont une vile exploitation humaine et un esclavagisme ignoble, d’autres candidats à l’immigration clandestine s’entêtent à rejoindre, à partir de la Libye, ce qu’ils croient encore être l’Eldorado européen, à leurs risques et périls. Les ressortissants marocains qui font partie de ces candidats, originaires particulièrement de la  région de Béni Mellal, précise le journal, bravent les dangers de tomber entre les mains de réseaux de traite des êtres humains et font fi des résolutions draconiennes de l’Union européenne concernant l’immigration clandestine.

D’un autre côté, le sort de dizaines de jeunes Marocains, ayant choisi de se rendre en Libye, reste incertain. Leurs familles et proches sont toujours sans nouvelles de ces candidats à l’immigration clandestine.  Et l’inquiétude des leurs grandit chaque jour, surtout depuis que les autorités marocaines avaient annoncé le rapatriement d’un dernier contingent de ressortissants marocains arrêtés et refoulés de Libye. Ce qui fait redouter  que ces disparus des radars ne soient tombés entre les mains d’organisations terroristes ou de réseaux de traite des êtres humains.

Larbi Alaoui

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page