Sordide règlement de comptes à Fès

La police judiciaire de Fès, en coordination avec celle de Tanger, a procédé ce dimanche, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à l’arrestation de trois personnes, dont une fille, présumées impliquées dans une affaire d’homicide volontaire, avec enlèvement, séquestration et demande de rançon.

Les mis en cause ont été arrêtés à la ville de Ksar Sghir sur la base d’une enquête menée à la suite d’une plainte pour enlèvement, déposée samedi par la famille de la victime auprès des services de la Gendarmerie Royale à Oulad Tayeb près de Fès, avant la découverte dans un appartement à la même ville du corps de la victime étranglée à l’aide d’une ceinture en cuir, indique un communiqué de la DGSN.

Selon les premiers éléments de l’enquête, cette affaire serait liée à un règlement de compte entre des membres de réseaux de trafic de drogue (cocaïne), précise la même source.

Les prévenus, dont l’un a des antécédents judiciaires, ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de l’identification de toutes les personnes impliquées dans cet acte criminel.

S.L. (avec MAP)

Découvrez les nouvelles offres Addoha Ramadan 2019

Suggestions d’articles

Un Caïd violemment agressé près de Tanger

Un individu a agressé physiquement le Caïd de la commune Chari, dans la province de Tanger.