Sidi Ifni: une mère prostituait ses propres filles

Les autorités de la ville de Sidi Ifni ont interpellé un quarantenaire, en état d’ébriété. Cette arrestation a eu lieu après la plainte déposée, pour agression, par une femme mariée.

Selon une source sécuritaire, la plaignante a déclaré que le mis en cause aurait essayé d’abuser d’elle en s’introduisant chez elle. Seulement, les investigations qui s’en ont suivi ont démontré que ces accusations n’étaient que des allégations de la part de la plaignante.

Et l’individu accusé est, en fait, un client qui avait l’habitude d’entretenir des relations sexuelles avec l’une des filles de la femme, dont l’une, une mineure de 15 ans, et l’autre âgée de 19 ans.

L’enquête a permis également l’arrestation d’une autre mineure de 17 ans, exerçant le plus vieux métier du monde, sous la houlette de la proxénète, mère des deux filles. Trois autres « clients » ont aussi été interpellés, par la même occasion.

Tous les mis en cause adultes ont été placés en garde à vue, alors que les mineures l’ont été sous le contrôle de la Protection juridique et sociale de l’enfance.

Ben Brahim

Articles similaires

Suggestions d’articles

La pêche se porte (très) bien au port de Sidi Ifni

Le volume global des débarquements des produits de la pêche réalisés au niveau du port de Sidi-Ifni en 2019 a atteint un total de 42.262 tonnes, pour une valeur de plus de 199,53 millions de dirhams, selon des données officielles.