« Si Lamjarred n’avait pas fui, il n’aurait jamais été célèbre! » (avocat de la victime)

Le chanteur de New York City, devenu pop star marocaine, a fui les Etats-Unis lorsqu’il a été inculpé de viol en 2010. Il est aujourd’hui poursuivi par son accusatrice dont l’avocat a découvert qu’il était devenu une star internationale, tout en se cachant au Moyen-Orient, rapporte le New York Post sur son site.

L’avocat, Harb Rifat, a déclaré au New York Post que le célèbre Saad Lamjarred était juste un chanteur interprète dans un bar quand il se serait imposé de force à un mannequin, en février 2010.

Lire aussi: En photos: tout savoir sur le concours Miss Maroc 2016

Lorsque sa cliente, dont le nom n’est pas mentionné par le New York Post, a accompagné Lamjarred chez lui, «Il n’avait absolument pas un sou !» Quand elle a rejeté ses avances, Lamjarred l’a alors frappée au visage et au corps et l’a violée, selon les documents du tribunal.

Lamjarred, nominé meilleur chanteur du Moyen-Orient au MTV Europe Music Awards, en 2014, a été accusé et inculpé, en mars 2010, d’agression et de viol.

Lire aussi: Une première: journée sans voitures à Casablanca

Après seulement deux comparutions devant le tribunal, grâce à une caution, il a échappé aux poursuites judiciaires, affirme son ancien avocat d’assistance juridique, Ezra Levy. Il n’a jamais été arrêté à nouveau.

Lamjarred a quitté le pays et l’affaire a été scellée, a précisé Rifat Harb, l’avocat de la victime. Il a ajouté que sa  cliente a finalement juste «cessé d’essayer de le poursuivre en justice parce qu’elle sentait qu’il n’y avait pas d’espoir».

Mais lors d’un récent voyage en Israël et par un «heureux hasard», Harb a découvert que le chanteur était devenu, du jour au lendemain, une star au Moyen-Orient, suite à son single de 2013, Mal Hbibi Malou qui a généré plus de 120 millions de vues sur YouTube (NDLR : à ce jour, plus de 141 millions de vues !)

Le titre de la chanson signifie à peu près «Quel est le problème avec ma bien-aimée ?» Et ses paroles évoquent la blessure causée par une femme.

Son plus récent tube, en 2015, LM3ALLEM (Le boss) a été inscrit dans le Guinness Book des Records comme la vidéo arabe la plus vue sur YouTube (NDLR : plus de 328 millions à ce jour !).

Harb a déclaré : «S’il n’avait pas fui, s’il n’avait pas été privé de justice, il n’aurait  probablement jamais aurait atteint la célébrité !»

La plainte de la Cour suprême de Brooklyn, pour viol et détresse émotionnelle, poursuit l’artiste en justice pour des dommages non spécifiés. Lamjarred, qui réside actuellement au Maroc, n’a pas pu être joint pour commenter le rebondissement de cette affaire, conclut le New York Post.

[youtube youtubeurl= »8zCwFCKOfJY » ][/youtube] [youtube youtubeurl= »8zCwFCKOfJY » ][/youtube]

Une vidéo de Ouidad Hakimi enflamme la Toile






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page