Sexe contre bonnes notes à Settat: la justice a tranché en appel

Rebondissement dans l’une des affaires qui a récemment soulevé de nombreuses interrogations au sein de l’opinion publique nationale. Il s’agit de l’affaire dite « Le sexe cotre les notes »

La Cour d’appel de Settat vient de rendre son jugement à l’encontre des personnes impliquées dans ce dossier. Ainsi, les mis en causes ont écopé de peines d’emprisonnement allant de 8 mois à une année ferme, alors que l’un  des accusés a été acquitté.

Selon des informations parvenues à Le Site Info, il a été décidé ce qui suit à l’encontre de quatre professeurs universitaires :

  • 18 mois de prison ferme et une amende de 7.000 DH à l’encontre du responsable de la section Droit public ;
  • 1 an de prison ferme, une amende de 5.000dh associée à 60.000 DH à chacune des deux parties civiles pour le professeur d’Histoire de la pensée politique ;
  • Acquittement pour prescription de l’action publique pour le coordonnateur du Master Finances publiques ;
  • Acquittement pour le responsable de la section Économie.

Pour rappel, cette affaire avait éclaté en décembre 2021, suscitant la colère des Marocains sur les réseaux sociaux. En effet, il s’est avéré que ces pratiques «honteuses » pour l’une des plus nobles fonctions sont monnaie courante à l’Université Hassan 1er de Settat.

Ce qui choque encore plus dans l’affaire, c’ est que les victimes de sextorsion avaient signalé à maintes reprises ce harcèlement depuis 2016, sans que cela ne soit pris au sérieux par la direction de la faculté.

A.O.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page