Service militaire: le candidat décédé à Meknès a été inhumé

Le jeune candidat au service militaire décédé à l’hôpital militaire de Meknès a été inhumé vendredi à Tinghir, en présence de sa famille et de hauts responsables militaires.

Selon une source de Le Site info, la dépouille est arrivée avant la prière d’Al Asr à Tinghir, la ville natale du défunt, précisant qu’il a été inhumé au cimetière Ait Abdellah.

Rappelons que le candidat âgé de 20 ans est décédé cette semaine après avoir subi une intervention chirurgicale suite à une fracture au pied.

Dans une déclaration à Le Site info, le père du défunt a fait savoir que son fils lui a annoncé avoir eu une fracture. «Il s’est fait opérer du pied avec succès par les médecins. Quelques heures après, mon fils a eu des complications qui ont entraîné son décès», a déploré notre source. Et d’ajouter : «Je me suis rendu à Meknès pour prendre de ses nouvelles. Ses médecins traitants m’ont par la suite annoncé qu’il était mort».

Un autre candidat au service militaire était décédé en août dernier à l’hôpital militaire Moulay Ismail de Meknès, des suites de complications de son état de santé.

Le défunt était diabétique “insulinodépendant” depuis six ans selon les déclarations de sa mère. Il a arrêté volontairement son traitement pour effectuer son service militaire, précise la même source, ajoutant qu’il était volontaire pour rejoindre le service militaire et a caché sa maladie en déclarant à la commission médicale qu’il ne souffrait d’aucun problème de santé et qu’il ne prenait aucun médicament.

N.M.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page