Service militaire 2022: plus de 29.000 filles se sont portées volontaires

L’opération de recensement relative au service militaire au titre de l’année 2022, qui s’est déroulée du 13 décembre 2021 au 10 février 2022, a été couronnée de succès, à la faveur des mesures transparentes et efficaces ayant encadré le déroulement de ce processus.

L’opération de recensement, qui s’est déroulée conformément aux Hautes Instructions du roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-major Général des Forces Armées Royales, a connu une forte affluence reflétant une prise de conscience aussi bien des jeunes que des parents de l’importance du service militaire et des opportunités qu’il offre en termes d’accès des jeunes au marché du travail grâce aux certificats de formation professionnelle, reconnus par l’État, qu’ils obtiennent dans un court délai.

Cet intérêt croissant des jeunes pour cette opération dénote également de leur confiance en l’ensemble des mesures et dispositions mises en place pour sa réussite.

Outre la forte demande d’inscription sur le site dédié à l’opération de recensement « www.tajnid.ma », le processus en lui même a suscité l’intérêt des jeunes et de leurs parents qui n’ont pas hésité à poser des questions et à demander des renseignements sur le processus de recensement pour le service militaire, lequel intérêt reflète leur conscience du fait que ce devoir national constitue une opportunité précieuse permettant aux jeunes d’acquérir des compétences de qualité et, partant, de développer leurs capacités personnelles, professionnelles et cognitives, de manière à faciliter leur insertion dans le marché du travail, aussi bien dans le public que dans le privé, et à les outiller pour lancer leurs propres projets.

Le site web créé par le ministère de l’Intérieur permet de remplir le formulaire de recensement, de s’assurer que les jeunes concernés ont été appelés à effectuer le service militaire et de télécharger le formulaire de demande d’exemption, de même qu’il fournit des informations et de données relatives au service militaire, au processus de recensement, et aux textes législatifs et réglementaires régissant ce devoir national.

La large campagne médiatique et de communication lancée à cette occasion, a contribué à véhiculer une image moderne de ce service et à encourager les jeunes pour s’inscrire par conviction à l’opération du recensement, en vue de rejoindre les rangs des conscrits.

L’ensemble des médias issus de la presse écrite et de l’audiovisuel ainsi que les différentes plateformes de communication moderne ont adhéré à cette campagne médiatique en adoptant une approche créative et pédagogique pour faire connaître les objectifs du service militaire, ses avantages ainsi que le déroulement de l’opération de recensement à travers des capsules didactiques retraçant des « parcours réussis » de bénéficiaires du service militaire, de sexes masculin et féminin.

La campagne a également jeté la lumière sur la nouvelle offre du service militaire qui permet de bénéficier de séances se sport pour garder une bonne condition physique et affûter la prédisposition des bénéficiaires ainsi qu’une panoplie de formations dans les divers métiers qui leur ouvrent la voie à de nouvelles opportunités et facilitent par ricochet leur accès au marché du travail.

A cet égard, la commission centrale de recensement relative au service militaire qui a tenu une réunion, lundi à Rabat, a signalé que le nombre de jeunes, de sexe masculin et féminin, qui se sont portés volontaires pour accomplir le service militaire s’est établi à 99.060, dont plus de 29% de sexe féminin, contre 66.990 en 2019, dont 20% de sexe féminin.

Le nombre de jeunes ayant achevé les procédures de recensement relatif au service militaire au titre de l’année 2022 s’est établi à 178.166 contre 133.820 en 2019, alors que le nombre de jeunes de sexe féminin qui se sont portées volontaires pour le service militaire a atteint 29.013, soit plus de 16% de l’ensemble des jeunes recensés, contre 13.614 en 2019 (10,17%).

« En effet, le service militaire renforce le sentiment d’appartenance nationale. Il permet aussi de bénéficier d’une formation et d’un entraînement qui offrent des opportunités d’insertion socio-professionnelle aux conscrits capables de faire valoir leurs compétences, leur sens de l’engagement et des responsabilité », comme confirmé dans le discours prononcé par le Souverain devant les membres des deux Chambres du Parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 3ème année législative de la 10ème législature.

A cet égard, le Souverain a souligné que « tous les Marocains concernés par le service militaire, sans exception, sont égaux en la matière et ce, indépendamment de leur classe sociale, de leurs diplômes et de leur niveau d’instruction ».

C’est ainsi que le service militaire représente une expérience bénéfique dans la vie du citoyen dans la mesure où c’est une plus-value qui permet aux appelés de bénéficier d’une panoplie de cours et d’expériences probantes, contribuant à l’enrichissement de leur vie personnelle et professionnelle.

C’est en outre une occasion pour rencontrer des jeunes du même âge, pleins de vitalité, de volonté et d’ambition, issus des différentes régions du Royaume et avec divers dialectes.

M.S. (avec MAP)




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page