Service militaire 2022: l’opération de recensement est lancée

L’opération de recensement du service militaire au titre de l’année 2022 a été lancée ce lundi, au profit des jeunes âgés entre 19 et 25 ans à la date du 16 mai 2022 et qui remplissent les conditions légales requises pour l’exercice du service.

Cette opération, qui se poursuivra jusqu’au 10 février 2022, intervient conformément aux Hautes Instructions du roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-major Général des Forces Armées Royales (FAR), concernant l’adoption des mesures nécessaires pour l’intégration de la prochaine promotion au service militaire, et dans le cadre de la préparation de l’opération de recensement en perspective de la sélection et l’intégration de la prochaine promotion.

Le service militaire reflète la volonté royale d’impliquer tous les Marocains, non seulement dans la défense de leur patrie et de l’intégrité territoriale du Royaume contre toute agression ou menace, mais aussi dans le développement socio-économique du pays.

L’opération de sélection de la première promotion des conscrits, dans le cadre de la reprise du service militaire au Royaume, a connu une forte participation de la jeunesse marocaine en ce sens que sur les 80.000 conscrits recensés au cours des phases préliminaires, 70.701 volontaires, dont 24.000 filles, ont adressé leurs demandes, ce qui a incité à augmenter le nombre du premier contingent de 10.000 à 15.000 personnes.

Pour les membres du premier contingent composé de 15.362 jeunes hommes et femmes, le service militaire a été une étape décisive de leur vie qui a permis de renforcer leur confiance en soi, leur a ouvert de nouveaux horizons et a consolidé leur attachement à l’identité et aux constantes de la Nation.

Dans le cadre du service militaire, les Forces Armées Royales ont démontré, une gestion et un encadrement exemplaires dans toutes les étapes concernant le suivi de l’opération d’intégration des appelés, hommes et femmes. Les FAR ont également mis à disposition toutes les infrastructures, les cadres d’enseignement et les ressources pédagogiques nécessaires pour assurer à la jeunesse marocaine une formation professionnelle d’application, en phase avec les ambitions d’intégration au sein de la société et des projets et chantiers d’édification en toute responsabilité et nationalisme.

Le service militaire, selon le site internet dédié www.tajnid.ma, offrira aux jeunes une formation technique et professionnelle dans des spécialités disponibles auprès des unités des FAR, ce qui leur permettra d’acquérir de nouvelles expertises à même de renforcer leur statut d’acteurs au sein de la société.

Il s’agit également d’une opportunité précieuse pour permettre aux jeunes recrues de se familiariser de près avec les différents rôles importants joués par les FAR dans les différents domaines militaires, sanitaires et humanitaires au Maroc et aux niveaux continental et international.

Le service militaire a pour nobles objectifs de consacrer les valeurs de citoyenneté, renforcer l’esprit d’appartenance à la patrie, et de doter le conscrit d’une formation lui offrant des opportunités d’insertion professionnelle et sociale.

C’est en effet une occasion pour les jeunes d’acquérir des compétences de qualité pour développer leur savoir-faire et leurs capacités professionnelles et faciliter leur intégration dans le marché de l’emploi afin contribuer au développement du pays. Pendant le service militaire, le conscrit reçoit une éducation physique afin de développer ses compétences et de renforcer la culture de l’endurance, la patience et de la confiance en soi, ainsi qu’une formation militaire favorisant l’esprit de discipline, de responsabilité et d’autonomie par le biais d’entraînements militaires et sportifs et d’activités.

Les appelés au service militaire bénéficieront de plusieurs privilèges dont une solde mensuelle, non imposable, allant de 1.050 dirhams pour les soldats, 1.500 dirhams pour les sous-officiers à 2.100 dirhams pour les officiers, sachant qu’une prime de 300 dirhams est accordée aux conscrits affectés dans les provinces du Sud.

Ils bénéficieront également de soins dans les institutions hospitalières militaires et d’une assistance médico-sociale, une couverture maladie, une assurance décès et invalidité, alors que l’Etat prend en charge aussi bien sa part des cotisations ou des contributions dues que celles des recrues, ainsi que les indemnités de départ en cas de maladie contractée ou d’aggravation de la maladie au cours du service militaire.

Les recrues ont un grade militaire similaire aux grades militaires selon le système hiérarchique en vigueur dans les Forces armées royales : officier, sous-officier et soldat, selon le certificat d’études.

De plus, le fonctionnaire ayant le statut de militaire conservera le salaire qu’il perçoit pour sa fonction, et le droit de retourner dans son administration d’origine après la fin du service militaire. Les appelés bénéficieront également du droit de participer aux concours annoncés pendant leur service militaire.

FG


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page