Selon Pr Ibrahimi, le Maroc réfléchit à une manière de « vivre avec » le Covid-19

Le Professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du laboratoire de biotechnologie à la faculté de médecine et de pharmacie, de Rabat, et membre du Comité technique et scientifique, a affirmé: « Au Maroc, nous sommes en train d’étudier une action visant à vivre avec la pandémie, à l’instar de pays européens qui ont adopté le même modus operandi ».

Dans une déclaration à Le Site info, Pr Ibrahimi a réitéré que de nombreux pays occidentaux ont pensé à la même méthode pour vivre avec la covid-19 et où l’immunité est arrivée à un degré de 100%. Quant au pourcentage des personnes qui ont bénéficié de la dose de rappel de la vaccination, il est de 50%, ce qui renforce l’idée de cette démarche pour faire face à certaines contraintes, a-t-il souligné.

Et de poursuivre que le gouvernement marocain met tout en oeuvre en organisant plusieurs réunions avec les partis politique et les centrales syndicales, en vue de la sensibilisation à la nécessité de la vaccination contre le coronavirus. Ainsi que l’appel aux citoyens pour leur adhésion à la campagne nationale de vaccination, seul moyen de lutter contre la maladie.

Pr Ibrahimi pense également que la démarche adoptée, manière idoine de vivre avec la pandémie, est synonyme de retour à la vie normale d’avant le coronavirus, sans mesures restrictives et en passant outre toute autre contrainte.

Par ailleurs, s’agissant de la situation épidémiologique actuelle au Maroc, notre interlocuteur a précisé qu’il existe une vague « rapide » qui prendra fin dans les quelque dix prochains jours car la pic du taux de létalité a été dépassé, selon ce que l’on a constaté comme revue à la baisse du nombre des décès et que « nous espérons que ce nombre restera stable ».

Pr Ibrahimi a également rappelé son appel à l’adhésion des citoyens à la campagne nationale de vaccination. Comme il a insisté sur la nécessité de la prise de la troisième dise de vaccin, tout en soulignant que la majorité des patients qui sont dans les salles de réanimation est constituée de personnes de plus de 60 ans non vaccinées.

L.A.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page