Sécheresse au Maroc: les recommandations de l’Intérieur

Dans un courrier daté du 17 février 2022, adressé aux Walis des régions, gouverneurs des préfectures, des provinces et des préfectures d’arrondissements, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, met en avant une batterie de mesures à adopter pour « faire face au stress hydrique critique ».

Objectif: « assurer une gestion rationnelle des ressources en eau disponibles pour la préservation de la ressource et garantir l’approvisionnement en eau potable dans des conditions satisfaisantes ».

Voici les recommandations de l’Intérieur :

-Lancement de campagnes de sensibilisation à la protection des ressources en eau et à la rationalisation de la consommation d’eau.

-L’application de restrictions sur les débits d’eau distribués aux usagers.

-L’interdiction de l’arrosage des espaces verts à partir des eaux conventionnelles (eau potable, eau de surface et eau souterraine).

-L’interdiction du lavage des voies et places publiques à partir des eaux conventionnelles.

-L’interdiction des prélèvements illicites d’eau au niveau des forages, des puits, des sources et cours d’eau et des canaux d’irrigation.

-L’alimentation en eau potable par camions citernes de la population rurale touchée par le déficit hydrique.

-Et la multiplication des efforts de réduction des pertes d’eau dans les réseaux de distribution et de production.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page