Sebta: une Marocaine humiliée par un officier de la Guardia Civil

Une citoyenne marocaine a adressé une correspondance à l’ambassade d’Espagne à Rabat, ainsi qu’au consulat espagnol, à Tétouan. En même temps, notre compatriote a déposé plainte auprès des autorités marocaines.

Correspondances et plainte relatent les détails du comportement abject, raciste et inadmissible d’un officier de la Guardia Civil espagnole à son égard. Ainsi, selon le site espagnol « El faro de Ceuta », la Marocaine Soumaya Rachidi avait subi invectives et insultes de la part dudit officier, alors qu’elle s’apprêtait a entrer à Sebta, la ville marocaine occupée, le 9 décembre courant.

La ressortissante marocaine précise, rapporte la même source, qu’au lieu de lui interdire de franchir le poste-frontière, même si aucune raison ne pouvait expliquer un tel refus, le policier espagnol avait déchiré la première page de son passeport. « Il n’a aucunement respecté ma dignité de femme et d’être humain » , déplore Soumaya Rachidi dans ses correspondances et sa plainte. Comportement , ajoute « El Faro de Ceuta », qui constitue pour la Marocaine une humiliation face à cet acte raciste inqualifiable.

La plaignante, dans ses correspondances, lance un appel afin que l’on lui rende justice selon les dispositions des lois espagnoles. Elle sollicite également à l’ambassadeur d’Espagne au Maroc et au consul espagnol, à Tétouan,  leur assistance et réparation du tort dont elle a été victime.Et elle demande aussi que le mis en cause soit sanctionné pour son acte raciste.

L.A.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page