Sebta: nouvelle tentative de forcing avortée

Quelque soixante migrants subsahariens ont vainement tenté de forcer le poste frontalier situé entre Fnideq et la ville occupée de Sebta. S’étant rassemblés à deux kilomètres de Bab Sebta, ils se préparaient à aller à l’assaut de la barrière de fil de fer, rapporte le quotidien Al Massae de ce mardi 27 mars.

Ils en ont été empêchés grâce à l’intervention rapide des forces de l’ordre et ont dû rebrousser chemin pour regagner les forêts de la région de Belyounech. Celles-ci abritent une centaine de subsahariens qui y attendent l’occasion propice de fouler le sol du présumé Eldorado occidental.

L.A.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page