Sebta: l’expulsion de 14 mineurs marocains jugée « illégale » par la justice

Malgré la polémique au sujet du respect des mesures judiciaires de la part des autorités, concernant le rapatriements d’adolescents au Maroc, le juge d’instruction de la ville marocaine occupée de Sebta a récemment ordonné le retour dans la ville de 14 adolescents qui en avaient été expulsés au mois d’août dernier.

Selon le journal espagnol El Pais, ces adolescents ont fait partie des 2000 personnes qui sont entrées à Sebta lors de la vague de migration du mois de mai de l’année dernière, avant que les autorités espagnoles, en étroite collaboration avec le ministère marocain de l’Intérieur ne décident leur rapatriement vers la ville de Tétouan.

Pour sa part, le juge d’instruction Ignacio de la Prieta a considéré que le respect de l’intégrité physique et morale de ces adolescents a été enfreint et, de ce fait, a ordonné leur retour à Sebta.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page