Sebta: les employées marocaines interdites d’entrée

Les autorités espagnoles ont décidé d’interdire l’entrée à Sebta aux domestiques et employées marocaines, exécutant ainsi les menaces proférées au passé.

Selon Al Ahdath, elles ont expliqué cette décision du fait que ces employées ne disposent pas de contrats ni de cartes de travail prouvant la nature de leur emploi. Le journal a indiqué que les autorités espagnoles ont contacté leurs homologues marocaines pour leur annoncer que la loi concernant cette catégorie professionnelle est entrée en vigueur. Cette loi stipule que les employés de Sebta doivent disposer de cartes ou de contrats de travail délivrés par les services compétents du préside occupé afin de mieux contrôler le flux des employées marocaines.

Ces femmes, qui n’ont d’autres sources de revenus, ont ainsi passé des heures au niveau du passage Tarajal 1 qu’elles traversent quotidiennement pour rejoindre leurs lieux de travail. Elles ont beau sollicité les autorités du passage pour leur trouver une solution afin de ne pas perdre leurs emplois, en vain…

Rappelons que les autorités espagnoles ont adopté cette loi suite à l’appel de plusieurs associations de défense des droits des Marocaines et des Espagnoles. Ces associations avaient dénoncé à plusieurs reprises l’exploitation dont cette catégorie de femmes est victime. Elles avaient d’ailleurs appelé à recenser celles qui disposent d’un contrat de travail et celles qui travaillent dans le noir.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le Real Madrid sous le charme de Mohamed Ihattaren ?

L’international maroco-néerlandais Mohamed Ihattaren serait dans le viseur du Real Madrid.