Sebta: des cartes biométriques pour les “femmes mulets”?

Le Maroc et l’Espagne seraient en train d’étudier une nouvelle alternative pour contrôler minutieusement l’activité des femmes-mulets au niveau des frontières. D’après le journal Ceuta Al Dia, une carte biométrique devrait être prochainement imposée à ces femmes porteuses qui transportent les marchandises sur leurs dos entre le Maroc et l’Espagne.

Cette décision vise à éviter les drames et organiser la traversée par le passage Tarajal II donnant accès à la ville de Sebta. Cette carte permettra aux deux pays d’identifier les femmes porteuses, de contrôler leur passage entre le Maroc et Sebta et de fixer le nombre exact des passeurs.

Le 15 janvier 2018, deux femmes mulets ont perdu la vie suite à un débordement du côté marocain aux frontières de Sebta. Agées d’une quarantaine d’année, les deux victimes ont décédé dans une bousculade de plus d’une centaine de personnes. En 2017, quatre femmes sont mortes dans les mêmes circonstances, deux en août, une autre en avril et une autre en mars, écrasées dans des avalanches similaires.

S.L.

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Espagne: une femme sauvée après plus de six heures d’arrêt cardiaque

Des médecins espagnols sont parvenus à sauver la vie d'une femme après un arrêt cardiaque de plus de six heures suite à une hypothermie sévère durant une excursion en montagne.