Scandaleux: les déchets de Rabat-Salé finissent à Bouknadel!

Moins d’un an après la signature de la convention de gestion de propreté de la ville de Rabat, un nouveau scandale refait surface. 

L’instance nationale de protection des biens publics (INPBP) réclame l’ouverture d’une enquête sur une affaire frauduleuse concernant les déchets. D’après le quotidien arabophone Al Massae, l’INPBP a démontré que les camions poubelles appartenant à la société de gestion de propreté concernée déchargent les déchets de la ville de Salé et de Rabat dans la commune de Bouknadel. Le cumul des déchets causera la contamination des nappes phréatiques par le « lixiviat », un dangereux liquide généré par la fermentation des déchets.
De ce fait, le poids de ces déchets sera comptabilisé sur le compte de la petite commune, contrairement au reste des autres collectivités qui payent le montant global des déchets, sans tenir compte de la quantité.
Par ailleurs, l’INPBP avait déjà organisé une conférence au cours de laquelle elle a présenté des données ou elle a conclu que les chiffres sur le poids des déchets de la commune de Bouknadel étaient erronés. Selon les chiffres officiels, la commune produirait 40 tonnes de déchets alors que sa population ne compte que quelques milliers d’habitants. Le volume réel des déchets de Bouknadel ne dépasse pas les 14 tonnes au quotidien.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page