Santé: plus de 60% des ménages perçoivent une dégradation des services

L’opinion des ménages sur l’évolution de la qualité des services de santé s’est améliorée en 2021 par rapport à 2020, selon une enquête réalisée par le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

En 2021, 61,0% des ménages perçoivent une dégradation de la qualité des services de santé contre 15,1% qui perçoivent son amélioration. Ces proportions étaient de 60,2% et 11,4% respectivement en 2020. Le solde relatif à cet indicateur est passé ainsi, à moins 45,9 points contre moins 48,9 points en 2020, indique le HCP dans une note sur les résultats de l’enquête de conjoncture auprès des ménages au titre du quatrième trimestre de 2021 (T4-2021).

Quant à la qualité des prestations administratives, 55,2% des ménages perçoivent une amélioration de la qualité de ces prestations en 2021 contre 20,8% qui perçoivent sa dégradation. Le solde qui résume cette opinion a enregistré 34,4 points contre 40,6 points enregistré en 2020, fait savoir le HCP.

Par ailleurs, poursuit le HCP, 52,7% contre 17% des ménages perçoivent que la qualité de la situation en matière de protection de l’environnement s’est améliorée en 2021 et que le solde relatif à cet indicateur enregistre 35,7 points au lieu de 32,0 points en 2020.

Pour ce qui est de la situation des droits de l’Homme en 2021, 18,2% des ménages pensent que celle-ci s’est dégradée contre 15,8% enregistré en 2020, notant que le solde relatif à cet indicateur est passé à 24,1 points en 2021 au lieu de 26 points en 2020.

Et de préciser qu’en 2021, 56,9% contre 21,5% des ménages ont ressenti une dégradation de la qualité des services de l’enseignement alors que le solde relatif à cet indicateur est passé de moins 29 points en 2020 à moins 35,4 points en 2021.

L’enquête fournit également des données trimestrielles sur la perception des ménages relatives à d’autres aspects des conditions de vie, en l’occurrence la capacité des ménages à épargner et l’évolution des prix des produits alimentaires.

Ainsi, ladite note relève qu’au T4-2021, 15,2% contre 84,7% des ménages s’attendent à épargner au cours des 12 prochains mois et que le solde d’opinion relatif à cet indicateur est resté négatif, à moins 69,5 points au lieu de moins 70,4 points au trimestre précédent et moins 65,8 points au même trimestre de l’année passée.

Au titre du même trimestre de 2021, 96,2 % des ménages déclarent que les prix des produits alimentaires ont augmenté au cours des 12 derniers mois contre une proportion très minime des ménages (0,3%) qui ressentent leur diminution. Le solde d’opinion est ainsi resté négatif, à moins 95,9 points, après avoir été de moins 86,9 points le trimestre précédent et de moins 74,7 points une année auparavant.

Quant aux perspectives de leur évolution au cours des 12 prochains mois, les prix des produits alimentaires devraient continuer à augmenter selon 78,6% des ménages contre 2,4% seulement qui s’attendent à leur baisse. Le solde d’opinion est resté ainsi négatif, se situant à moins 76,2 points, au lieu de moins 70,9 points enregistrés un trimestre auparavant et moins 64,6 points une année auparavant.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page