Santé: Anas Doukkali intervient après un rapport alarmant

Ils sont des milliers dans nos murs à souffrir d’insuffisance rénale aiguë (IRA). Et Anass Doukkali, ministre de la Santé, vient à leur rescousse.
Ceci, car ces patients, aux quatre coins du Maroc, courent de graves dangers, voire risquent leur vie, dans certains cas, par la faute d’appareils de dialyse défectueux, aussi bien dans des établissements hospitaliers publics que dans des Centres de santé de l’Initiative nationale du développement humain (INDH).
Aussi, rapporte le quotidien Assabah de ce lundi 19 mars, les directeurs régionaux du ministère de tutelle viennent-ils de recevoir une correspondance de la Direction des prévisions, leur demandant expressément de faire l’inventaire des appareils de dialyse et de faire en sorte de les renvoyer au service de l’équipement et de la maintenance, à Casablanca.
Cette injonction fait suite au rapport alarmant du Laboratoire national de contrôle des médicaments sur des analyses sanguines. Lequel rapport fait état de dangers qu’encourent des patients dialysés, à cause de défaillances constatées dans certaines structures de dialyse où l’hémodialyse est sujette à de graves lacunes affectant la technique dite « abord vasculaire ».
Larbi Alaoui




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page