SAMIR: Al-Amoudi dépose plainte contre le Maroc

El Amoudi

Le PDG de l’entreprise Corral Morocco Holdings, propriétaire de la raffinerie de Mohammédia, réclame 14 milliards de dirhams (1,5 milliard de dollars US) au Maroc comme dédommagements.

Selon le quotidien Akhbar Al Yaoum de ce lundi, le milliardaire saoudien accuse les autorités marocaines d’être entièrement responsables concernant la suspension de l’activité de la SAMIR en août 2015. Ce qui explique que Sheikh Mohammed Hussein Ali-Al-Amoudi a déposé plainte contre le Royaume auprès du  Centre international pour le règlement des différends  relatifs aux investissements (CIRDI).

Ainsi, l’entreprise Corral Morocco Holdings accuse l’Etat marocain “d’entraves et de traitement injuste de son investissement” ayant été la cause directe de la suspension du raffinage. Et de citer, entre autres, la saisie des comptes bancaires de la raffinerie et l’interdiction d’accostage au quai de déchargement imposée aux bateaux. Le Maroc, pour sa part, réclame le remboursement de sa dette d’environ 45 milliards de dirhams.

A rappeler que ce n’est pas demain la veille que l’affaire de la SAMIR connaîtra un heureux dénouement. Les acquéreurs potentiels se manifestent de temps en temps, certes. Mais rien de vraiment concret n’est en vue depuis que le tribunal de commerce de Casablanca avait prononcé la liquidation de la raffinerie de Mohammédia, le 21 mars 2016.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

PLF 2020: la Chambre des représentants donne son feu vert

La Chambre des représentants a adopté, jeudi soir, à la majorité le projet de loi de finances (PLF) au titre de l'année 2020.