Salim Cheikh n’a pas l’intention de se laisser faire par celle qui l’accuse de viol

Salim Cheikh, le directeur général de la chaîne de télévision 2M, a fini par déposer plainte mardi auprès du procureur général du tribunal de première instance de Casablanca. Cette décision a été prise en réponse à ce qu’il considère comme des diffamations et des tentatives de chantage, exprimées par une ex-stagiaire qui l’accuse d’agression sexuelle.

Le directeur de 2M s’est dit serein et la conscience tranquille, c’est pourquoi il fait confiance à la justice pour trancher dans cette affaire, qui a secoué tout le microcosme médiatique du pays.

La prétendue victime a en effet, effectué un stage au sein de la rédaction de la chaîne, avant d’être recrutée par une radio privée à Marrakech, qui l’a congédiée après quelques mois d’exercice. Cette jeune femme, d’une trentaine d’années, a essayé également le mannequinat et les concours de beauté, sans réelle réussite.

Selon le quotidien Assabah qui semble détenir des sources bien informées, le hobby préféré de cette jeune femme serait le chat sur les réseaux sociaux. Elle serait également habituée des accusations lancées à tort et à travers. « Au point que plus personne ne désire s’approcher d’elle, de peur d’être accusé », pense une de ses connaissances.

La jeune fille dit être en possession d’enregistrements compromettants pour Salim Cheikh et a même posté sur les réseaux sociaux des supposés messages suspects qu’elle aurait reçu de sa part.

H.L.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page