Salé: un jeune sème la panique au quartier Sidi Moussa

Un policier exerçant au sein de la Brigade anti-gangs relevant du district provincial de sûreté de Salé a été contraint, jeudi, de dégainer son arme de service sans l’utiliser, lors d’une intervention sécuritaire visant à interpeller un individu qui se trouvait en état de forte impulsivité et qui a exposé la vie des citoyens et des éléments de la police à une menace sérieuse et dangereuse à l’aide de l’arme blanche.

Le mis en cause de 33 ans, qui se trouvait en état d’ébriété avancé, a provoqué un trouble à l’ordre public au quartier Sidi Moussa à Salé et a asséné des coups et blessures à son frère à l’aide de l’arme blanche, ce qui a nécessité l’intervention d’une patrouille de police pour l’interpeller, indique un communiqué de la DGSN, précisant que le suspect a opposé une résistance farouche à l’aide de deux couteaux, contraignant un inspecteur de police à dégainer son arme de service à titre préventif, ce qui a permis d’interpeller le suspect et de saisir les armes utilisées dans cette agression.

Le prévenu a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent en vue d’élucider les circonstances de cette affaire et de déterminer l’ensemble des faits qui lui sont reprochés, ajoute la même source.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: altercation à Sidi Moumen, les explications de la DGSN

Les deux suspects font actuellement l'objet d'enquêtes et investigations intensives