Salé: un chauffeur de triporteur condamné pour avoir perturbé le cortège royal

La chambre pénale de première instance près la Cour d’appel à Rabat a condamné le chauffeur du triporteur qui avait perturbé le 31 octobre 2017 le cortège royal, à dix ans de prison ferme.

Selon Assabah, des responsables de la sécurité royale, présents le jour de l’incident, ont été convoqués et entendus par les juges, confirmant le fait que le mis en cause avait foncé sur la foule pendant le passage du cortège royal. Il a ainsi été condamné pour tentative d’homicide volontaire contre des fonctionnaires en plein exercice de leurs fonctions.

La même source a ajouté que l’avocate du chauffeur a assuré, devant le juge, que son client n’a pas commis de délit pour mériter une tellement sanction, confiant qu’il est le seul à subvenir aux besoins de sa famille. Elle a ajouté que le mis en cause, le jour de l’incident, avait des légumes à bord de son triporteur et venait de Tiflet. «Arrivé à proximité du Palais, il a été maltraité par la police qui lui a adressé de fausses accusations. Mon client n’était pas au courant du passage du cortège royal à Salé», a-t-elle défendu.

Rappelons que le convoi du Souverain, qui passait le 31 octobre 2017 aux alentours de l’aéroport Rabat-Salé, a été perturbé par un jeune homme en triporteur qui avait foncé dans la foule. L’homme en question n’était pas dans un état normal. Les trois policiers en charge du périmètre concerné par cette intrusion ont également fait l’objet d’une enquête. Leurs supérieurs leurs reprochent d’avoir failli à leur mission principale: celle d’assurer le passage du cortège.

N.M.

 

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page