Salaires des fonctionnaires: les détails de l’accord final

C’est officiel. Le gouvernement, trois centrales syndicales et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) ont signé, jeudi soir à Rabat, le nouvel accord social qui vise essentiellement à améliorer le pouvoir d’achat des fonctionnaires et des employés du secteur privé.

Le nouvel accord social signé stipule une augmentation générale des salaires des fonctionnaires des administrations publiques, des collectivités territoriales et des employés des institutions publiques à caractère administratif.

Dans une déclaration à Le Site info, Miloudi Moukharik a indiqué qu’il s’agit d’une augmentation mensuelle de 500 dirhams net pour les échelles 6, 7, 8, 9 et pour les échelons de 1 à 5 de l’échelle 10. Cette hausse consiste à verser 200 dirhams à partir du 1er mai 2019, 200 dirhams en janvier 2020, et 100 dirhams en janvier 2021. Une hausse nette de 400 dirhams est également prévue pour les fonctionnaires avec l’échelon 6 et plus de l’échelle 10.

Concernant les allocations familiales, le secrétaire général de l’UMT a précisé qu’une augmentation de 100 DH est prévue pour les trois premiers enfants. En vertu de cet accord tripartite, cette hausse sera versée à partir du 1er juillet 2019 pour les employés des secteurs public et privé.

Ce nouvel accord stipule également une augmentation du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) de 10% sur deux ans dans les secteurs de l’industrie, du commerce et des services dans le secteur privé ainsi que dans le secteur agricole. Il s’agit d’une hausse de 10% du SMIG sur deux ans, avec 5% à partir de juillet 2019 et 5% en juillet 2020.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc/Covid-19: cherchons masque désespérément!

L'obligation de porter des masques bavettes pour tous les citoyens, au Maroc, est "normalement" entrée en vigueur ce mardi 7 avril, sous peine d'emprisonnement et/ou d'amendes.