Said Naciri proteste contre « la médiocrité » de la télévision et du cinéma marocain

Certains médias ne sont pas tendres avec l’humoriste Said Naciri! Ils n’y sont pas allés de main morte et sont même très critiques concernant sa sortie sur ce qu’il appelle, « la médiocrité » qui règne à la télévision nationale comme au septième art marocain.

On s’est lâché en se gaussant de l’acteur et metteur en scène et ce, en considérant que ses oeuvres télévisuelles ne sont pas si bonnes qu’il semble le croire, voire même qu’elles sont encore plus médiocres que « la médiocrité et la dégradation »  dont il accuse aussi bien le petit écran que le cinéma.

Cette ironie dans le ton a pour cause le mouvement protestataire de Naciri et de certains  réalisateurs et producteurs marocains qui estiment que ce que la télé et le cinéma présentent aux téléspectateurs et aux cinéphiles ne vole pas bien haut. Et ledit mouvement, pour exprimer son ras-le-bol, a organisé un sit -in devant le Parlement, à Rabat. Un autre sit-in a eu lieu rue Brihi, devant le siège de  » la Vieille Dame », la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT).

Et Naciri avait auparavant expliqué aux médias les raisons de ce mouvement protestataire en invoquant « la défense de la télévision et du cinéma ». Affirmant ainsi que cela n’a rien à voir avec le fait qu’il n’a pas réussi à obtenir de subventions du CCM (Centre  cinématographique marocain) pour sa maison de production, comme il n’a pas pu réaliser ses sitcoms pour le prochain Ramadan.

L’humoriste a aussi critiqué la façon dont la télé et le cinéma se comportent avec les oeuvres proposées par le fait de la commission ayant cette prérogative et dont les membres sont inamovibles, selon ses dires. De même, toujours selon lui, que la plupart de ces membres n’a rien à voir avec le domaine!

Naciri tire à boulets rouges sur télé et cinéma. Mais il semble avoir oublié qu’il leur doit son succès populaire. Et certains lui ont répondu du tac au tac, lui rappelant que son travail  n’est nullement synonyme de chef d’oeuvre remarquable! La réponse du berger à la bergère, quoi!

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19: nouveaux cas, guérisons, morts…les derniers chiffres du ministère

Voici les principaux points de la déclaration donnée, vendredi, par le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique au ministère de la Santé, Mouad Mrabet, sur la situation épidémiologique du coronavirus au Maroc en 24H.