Sahara: un blogueur kidnappé par les milices du Polisario

Les milices polisariennes des camps de la honte de Tindouf ont kidnappé Mahmud Zeidan. Le blogueur et activiste sahraoui a été arrêté, mercredi dernier, et porté disparu depuis, rapporte l’agence espagnole “Europa Press”.
Selon Me Naoufal Bouamri, acteur associatif et politologue, Zeidan avait fait état, sur sa page officielle Facebook, des menaces du Polisario à son encontre, au cas où il ne quitterait pas les camps de Tindouf.
De même que l’avocat a exprimé, via les réseaux sociaux, son entière solidarité avec le jeune activiste qui, de l’intérieur des camps de la honte, a choisi de lutter courageusement contre l’injustice et la corruption que font régner les séparatistes.
Et Me Bouamri a également assuré que c’est le troisième cas d’enlèvement visant des activistes au sein des camps de Tindouf, en 48 heures. Ce qui signifie que les milices du Polisario ont reçu des directives concernant ces opérations de kidnappings.
“Europa Press” précise aussi que ces kidnappings, orchestrées par les dirigeants séparatistes, visent essentiellement des personnes dont le seul “crime” est de défendre la liberté d’expression dans les camps de la honte.
Larbi Alaoui (avec Kawtar Zaki)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Polisario: un document inédit de l’UE “fait bouger les lignes”

L’Union européenne s’est rendue compte que les sponsors de ces thèses fallacieuses ne servent ni la paix, ni l’intégration, ni l’avenir du Maghreb.