Sahara marocain: des unités spéciales de la gendarmerie en renfort

A la lumière des nouvelles donnes concernant les incessantes provocations velléitaires des séparatistes du Polisario, des unités spéciales de la gendarmerie royale sont sur le point de rejoindre les Forces armées royales dans les provinces du sud du Royaume, rapporte le quotidien Al Massae de ce lundi 16 avril.
Composées d’éléments fraîchement émoulus de différentes écoles de la gendarmerie royale du Maroc, et ayant bénéficié de formation et d’expérience avérées, elles seront affectées dans des casernes des FAR pour y accomplir diverses missions.
Parmi celles-ci, les éléments de ces unités spéciales, qui ont la fonction d’OPJ (officier de police judiciaire de la gendarmerie), auront à l’oeil tout manquement au règlement militaire marocain. De même qu’ils peuvent entendre, et placer en garde à vue si nécessaire, tout militaire, quel que soit son grade, soupçonné ou accusé d’avoir commis un quelconque délit au sein d’une caserne ou d’une base militaire, précise le journal.
D’un autre côté, Mohamed Haramou n’a de cesse de faire le ménage dans la maison dans son entreprise salvatrice d’assainissement et de rajeunissement. Ainsi, le général de corps d’armée continue à ordonner changements, mutations et affectations. Des colonels ont rejoint l’Etat- major général de la gendarmerie royale, comme déja signalé par Le Site info, alors que de jeunes lauréats des différentes écoles se sont vu confier des responsabilités sensibles.
D’autres mutations, concernant des postes dans les provinces du Sahara marocain, ont précédemment eu lieu et ont été rappelées par le journal.
L.A


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page