Sahara: le rapport de Guterres recadre le Polisario

Le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres a, de nouveau, appelé, dans son rapport sur le Sahara marocain, au respect de la fluidité du trafic commercial et la circulation des personnes et des véhicules à Guerguarate.

« Je demande que le trafic civil et commercial régulier ne soit pas entravé », a insisté M. Guterres, en appelant à « s’abstenir de toute action délibérée à Guergarate ou ailleurs dans la zone tampon ».

Le Secrétaire Général a aussi fait état de la situation volatile dans la zone tampon de Guergarate et déploré la multiplication des actes déstabilisateurs et nuisibles commis par le « polisario » qui constituent des menaces réelles et dangereuses au processus politique, mené sous l’égide exclusif de l’ONU, ainsi qu’à la sécurité et la stabilité dans la région sahélo-saharienne.

Cet appel du Secrétaire Général s’ajoute à ceux qu’il avait lancés, dans ses communiqués du 27 février 2017 et du 06 janvier 2018, de ne pas s’obstruer au trafic commercial, ni à la circulation des personnes et des véhicules à Guergarate.

L’insistance permanente de M. Guterres pour le respect du trafic commercial, routier, et des personnes dans le passage de Guergarate, reliant les postes frontaliers marocain et mauritanien rejoignent exactement la position des autorités marocaines qui ont toujours insisté sur le plein respect du libre passage dans cette zone et dénoncé, haut et fort, les agissements des autres parties, en violation des Accords militaires et des résolutions du Conseil de Sécurité.
S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page