Sahara: le Polisario défie l’ONU

Malgré la mise en garde du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres contre une modification du «statu quo» au Sahara marocain, le Polisario joue encore dans la provocation en poursuivant ses manœuvres militaires dans la localité de Tifariti.

Selon Assabah, ces manœuvres, réalisées pour célébrer ce que les séparatistes appellent «le 45ème anniversaire du déclenchement de la lutte armée», sont supervisées par leur «ministère de la défense». Ce dernier a décidé, à cette occasion, de détruire plus de 5000 mines en collaboration avec une association suisse qui encourage les pays à se débarrasser de leurs stocks de mines.

Rappelons que le Maroc a jugé que ces nouvelles provocations du front violent le cessez-le-feu et défient le conseil de sécurité de l’ONU. Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, le royaume, qui a saisi officiellement, à ce sujet, le Président du Conseil de Sécurité et ses membres, le Secrétaire Général des Nations Unies et la Minurso, leur a demandé d’assumer leurs responsabilités et de prendre les mesures nécessaires contre ces agissements inacceptables.

«Le Maroc regrette que cette escalade se déploie avec la bénédiction et la complicité d’un pays voisin, membre de l’UMA, mais dont il viole doublement la charte: En fermant les frontières et en abritant sur son sol un mouvement armé qui menace l’intégrité territoriale d’un autre membre», peut-on lire dans le document, où le royaume tacle ouvertement l’Algérie.

N.M.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page