Sahara: la Colombie s’exprime sur sa position

Le ministère colombien des Relations extérieures a appelé, dans un tweet publié vendredi soir, à permettre et à maintenir la libre circulation des biens et personnes au poste-frontières d’El Guergarat, tout en soulignant sa préoccupation vis-à-vis des actes qui y ont été enregistrés.

La Colombie réitère son appui aux efforts pour une solution politique négociée, juste, durable et mutuellement acceptable, conforme au processus insufflé par les différentes résolutions du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU) en la matière.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le Covid-19, une opportunité historique pour le Maroc (Laftit)

Le Maroc est en mesure de faire de la pandémie de la Covid-19 une opportunité historique pour favoriser son décollage économique et renforcer la cohésion sociale (...), a indiqué ce mercredi à Rabat le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit.