Sahara: des avions espions algériens survolent la zone tampon

La mobilisation des Forces armées royales ne baisse pas d’un ton. Surtout depuis que les FAR ont observé des mouvements de reconnaissance d’avions algériens survolant la zone tampon et ayant pour mission de prendre des photos aériennes de la région, rapporte le quotidien Al Massae.

Cette observation a été rendue possible grâce à l’imagerie satellitaire utilisée par l’armée marocaine, capable d’observer les mouvements des séquestrés des camps de la honte de Tindouf, que les séparatistes veulent déplacer dans le no man’s land, et ceux de l’aviation du voisin de l’est au-dessus de celui-ci.

Une source concordance affirme que lesdits mouvements, sont semblables à ceux déjà observés au début du mois d’avril courant et faisant état du déplacement de populations civiles en provenance de Tindouf, dont des bergers et des nomades, vers des régions situées à l’est du mur de défense. Et des rapports ont révélé que le polisario, avec le soutien logistique de son mentor algérien, a pour dessein d’urbaniser la région en y installant des migrants subsahariens, ainsi que différents réfugiés de tous bords et ce, dans la tentative de faire pression sur certaines nations telles que la France, l’Espagne et la Grande Bretagne, ajoute le journal.

D’autres rapports, même si cela est désormais un secret de Polichinelle, révèlent que l’Algérie abrite des centres en vue de la formation et de l’entraînement militaires d’éléments des milices polisariennes qui, sont acheminées, après, par voie aérienne aux camps de la honte de Tindouf.

Les tambours de la guerre électronique se sont donc fait entendre entre le Royaume et son belliqueux voisin. Le premier a recours à un système électronique défensif utilisé pour des raisons militaires, alors que le second a recours à des drones dont la mission principale est le repérage des installations militaires et l’espionnage aérien. En riposte à cela, les Forces royal air ont entrepris, depuis deux jours, de survoler la ligne frontalière afin de recueillir toute information sur des incursions suspectes.

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page