Essaouira: le verdict en appel est tombé dans l’affaire de la MRE empoisonnée

La Cour d’appel de la ville de Safi a prononcé son verdict, au cours de la semaine écoulée, à l’encontre des mis en cause dans l’empoisonnement d’une ressortissante suisse d’origine marocaine et de son époux.

Selon une source concordante de Le Site info, la Cour a eu la main lourde à l’encontre des quatre accusés. Ainsi, la cuisinière du couple, la principale accusée, a écopé d’une peine d’emprisonnement ferme de 25 ans, alors que l’ex-président d’une commune rurale de la ville d’Essaouira a été condamné à 20 ans de prison ferme. Quant à l’adjoint au président du Conseil régional d’Essaouira, il a écopé, à son tour, de la même peine de 20 ans d’emprisonnement.

Le quatrième accusé, chauffeur d’ambulance de son état, a lui aussi été condamné par la Cour d’appel de Safi à 20 ans de prison ferme.

L’ancien président de commune avait tenté d’éliminer sa « rivale » aux élections communales, du fait de la proximité de cette dernière avec la population (actions caritatives…). Pour cela, il avait chargé deux employés communaux d’entrer en contact avec la domestique pour s’attacher ses services dans le but d’empoissonner la victime. Cette dernière ayant ressenti les symptômes d’empoisonnement, a tendu, avec l’aide de son mari, un piège à l’employée de maison, ce qui lui a permis de découvrir le plan machiavélique visant son élimination.

A.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page