Saâdeddine El Othmani convoqué par la Justice

Mardi, le Tribunal de première instance (TPI) de Salé, dans la tragique affaire du déraillement du train de Bouknadel a répondu favorablement à une requête de la défense, demandant la convocation de plusieurs responsables. Le chef du gouvernement Saâd-Eddine El Othmani et le ministre du Transport Abdelkader Amara sont concernés.

Selon le journal arabophone Assabah, l’audience devrait avoir lieu le 25 décembre courant et si le directeur général Rabie Khlie, n’a pas été convoqué, l’ONCF sera présente néanmoins à travers quelques-uns de ses experts en la matière, des chefs de départements, des techniciens et des conducteurs qui témoigneront devant la cour du TPI de Salé.

L’avocat Hakim Tiouaj du barreau de Rabat et membre de l’organisation de défense du conducteur de train, a confirmé que la décision de convoquer chef du gouvernement et le ministre des Transports et de l’Équipement du TPI était du domaine de l’avant-gardisme et dénote d’un grand sens de responsabilité en matière d’indépendance, ce qui fait honneur au pouvoir judiciaire.

Par ailleurs, le TPI de Salé n’a pas accédé à la demande de la défense quant à une éventuelle mise en liberté provisoire du conducteur du train et l’a maintenu en détention en dépit du rapport médical confirmant qu’il n’avait pas encore récupéré de ses blessures. Ce dernier est poursuivi pour homicide et blessures involontaires, à la suite de la tragédie ayant entraîné la mort de 7 personnes et en blessant 125 autres

M.J.K.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page