Saad Lamjarred réserve une surprise à ses fans (VIDEO)

©DR

Le célèbre producteur libanais Jean-Marie Riyachi a annoncé avoir travaillé sur plusieurs projets avec Saad Lamjarred durant ces quatre dernières années. Une première chanson, fruit de leur collaboration, verra d’ailleurs le jour au mois de janvier 2020 et sera intitulée «Oum Ali».

«J’étais à Paris cette semaine pour rencontrer Saad. On avait travaillé sur une chanson totalement folle qui s’appelle «Oum Ali» et que le public va bientôt découvrir. On a également préparé un autre morceau dont la date de sortie n’a pas encore été fixée par le chanteur», a confié Jean-Marie.

Saad Lamjarred avait, de son côté, publié, il y a quelques années sur son compte Instagram, des photos de lui en compagnie de Jean-Marie Riyachi dans son studio à Beyrouth mais n’avait pas dévoilé les raisons de son déplacement au Liban.

Rappelons que le chanteur marocain a annoncé lundi dernier qu’il tiendra un concert en Arabie Saoudite, dans le cadre du festival «Mawssim Riyad». Si certains ont exprimé leur joie de revoir «Lamaâllem» sur scène, d’autres, les Saoudiens en particulier, n’ont pas caché leur colère après cette annonce.

Le hashtag «On ne veut pas Saad Lamjarred à Riyad» a en effet été lancé quelques heures après l’annonce de Turki Al Sheikh, le président de l’autorité de divertissement, que le chanteur marocain se produira le 18 décembre en Arabie Saoudite. Pour certains Saoudiens, Lamjarred n’est pas le bienvenu pour son implication dans une affaire d’agression sexuelle.

Saad Lamjarred a reçu l’accord de la justice française afin de faire son grand retour sur scène. Son dernier concert date d’octobre 2016. Accusé il y a trois ans de viol par la Française Laura Prioul, âgée de 20 ans à l’époque, Lamjarred s’est vu les faits requalifiés par le juge le 9 avril dernier. Il a, en effet, été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris pour « agression sexuelle » et « violences aggravées ».

H.M.

View this post on Instagram

نحن في انتظار ام علي و اخ علي كذلك 🤣🤣🤣🔥🔥🔥#سعدالمجرد_راح_ينور_الرياض @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 @saadlamjarred1 #saadlamjarred #saadlamjarred1 #india #letgo #casablanca #بدك_ايه #ghazali #morocco#baddek_eih #سعد_المجرد#njibek #njibek__june_16 #نجيبك#NJIBEk__june_16#ensay #انساي #njibek #saadlamjarred #saadlamjarred1 #نجيبك #سعد_لمجرد #سعد_المجرد @saadlamjarred1

A post shared by Saadlamjarred's crazy fan 😁❤️ (@s.l.hiba_1) on

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le roi Mohammed VI a remis un prix à Essaouira

Le roi Mohammed VI a procédé, après la prière du vendredi à la mosquée "Lalla Amina" à Essaouira, à la remise du Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées au titre de l'année 2018-2019.