Saad Lamjarred n’est pas le bienvenu en Irak

Saad Lamjarred, la pop star marocaine controversée, s’apprête à organiser son premier concert, à Baghdad, capitale de l’Irak le 2 juin prochain, à Sindibad Land, a annoncé la direction de ce parc à thème, via sa page officielle Facebook, qui a aussi lancé les réservations à cet évènement artistique.

Il s’agira de la première fois que « Lemaâllam » se produira au cours d’un « grand concert » en Irak, selon l’expression de Sindibad Land, alors que sur les réseaux sociaux de nombreux Irakiens ont appelé au boycott de cet évènement, s’opposant farouchement à ce que Lamjarred chante à Baghdad.

Aussi, plusieurs internautes baghdadis considèrent-ils que l’entrée dans leur pays de Saad Lamjarred et son concert constituent une façon de redorer son blason car il est toujours accusé dans des affaires de viols, de violence et de harcèlements, sachant qu’il n’a pas encore été innocenté, jusqu’à présent, des chefs d’accusation portés à son encontre.

Et, à l’annonce dudit concert, le hashtag « Saad Lamjarred marfoud » (Saad Lamjarred, persona non grata) a été créé et a été largement partagé sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook.

L.A..




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page