Saad Lamjarred: Ce que l’on sait sur la dernière personne qui accuse la star (exclusif) 

Le 23 février dernier, Le Parisien avait fait une sortie fracassante reprise par toute la presse. Le quotidien avait en effet affirmé que Saad Lamjarred « a été entendu dans une nouvelle affaire d’agression sexuelle ».

Selon Le Parisien, il aurait été entendu le 14 février, par les enquêteurs du 1er district de la police judiciaire. « Ils sont venus recueillir ses déclarations après le dépôt, en novembre dernier, d’une plainte par une jeune femme de 28 ans », avait assuré cette même source selon laquelle la présumée victime serait franco-marocaine et accuse Saad Lamjarred de viol.
Une source proche du dossier a confirmé ces faits au Site info en apportant quelques précisions.
L’affaire remonte précisément au mois d’avril 2015 et a eu lieu à Casablanca ou à Marrakech. Saad Lamjarred était avec plusieurs amis, dont une personne bien connue du monde des médias. La présumée victime a écrit une lettre au chanteur après les « événements ». Elle est Marocaine et a grandi au Maroc. Elle possède un prénom marocain et un prénom français. Sa famille réside au Maroc. Elle a obtenu la nationalité Française part le biais de son ex-mari.
A ce propos, les versions que nous avons obtenues restent floues et contradictoires. A-t-elle divorcé après sa rencontre avec le chanteur ou juste avant? La question reste posée.
Dans la lettre manuscrite destinée à la star, qui aurait été envoyée à un proche du chanteur, la jeune femme retrace les événements de manière décousue. Ce que l’on sait, c’est que la relation entre Saad Lamjarred et cette présumée victime était au départ consentante, ce qui rappelle l’affaire de la Française de l’hôtel Mariott.
C’est au fil de la soirée que les choses se sont compliquées et sont devenues confuses. La présumée victime a confirmé dans sa lettre, très émotive, que la star lui aurait donné un coup de poing. Elle relate ensuite avec précision comment se sont déroulées les choses en expliquant à Saad Lamjarred qu’elle avait l’impression d’être « avec deux mecs différents ». Toujours dans cette lettre, elle évoque la soirée passée du début à la fin entre eux, le menaçant même de poursuite.
Mais elle indique qu’elle préfère oublier ce qui est arrivé et lui demande simplement « des excuses ». Elle espère qu’il se comportera mieux avec les autres filles. Une version qui corrobore donc les informations du Parisien, mais qui pose encore de nombreuses questions et laisse planer un doute important.
Rappelons que Me Eric Dupond-Moretti, avocat de Saad Lamjarred, a affirmé au sujet de cette histoire: « Mon client, qui conteste totalement les faits, n’a pas été déféré devant un juge à la suite de sa garde à vue. C’est une non-affaire ».
H.L.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page