Ryad lorgne les avoirs du prince Al-Walid Ibn Talal au Maroc

Les autorités saoudiennes n’en démordent pas! Les avoirs du prince Al-Walid Ibn Talal au Maroc sont toujours demandés par Ryad. C’est ce que rapporte le quotidien Al Massae de ce vendredi 19 janvier, se basant sur des sources britanniques.

Cette demande saoudienne fait suite à l’interpellation pour corruption d’anciens ministres du Royaume Wahhabite et de onze princes , dont Al-Walid. Et le pays compte sur l’appui des Etats-Unis pour entrer en possession des avoirs des princes détenus, au Maroc comme ailleurs. Toutefois, l’Arabie Saoudite se trouve confrontée, d’après les mêmes sources, à de nombreuses difficultés  dans son objectif de mettre la main sur les biens d’Al-Walid Ibn Talal à Casablanca, ainsi que sur ses fortunes colossales emmagasinées dans  ses comptes bancaires au Maroc.

D’un autre côté, le prince héritier Mohammed Ben Salman a déclaré à ses proches collaborateurs que le président américain a exprimé son adhésion à l’interpellation des onze princes, dont Al-Walid Inb Talal et des centaines de responsables et d’hommes d’affaires. pour corruption et malversations De même que Donald Trump a promis de remettre à l’ambassade d’Arabie Saoudite, à Washington D.C, tous les avoirs, se trouvant sur le territoire US, des  Saoudiens détenus, à condition que l’opération soit entérinée par des décisions juridiques.

Larbi Alaoui

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page