Rumeurs sur les oranges: les précisions de Mustapha Baitas

Le ministre délégué auprès du chef de gouvernement, chargé des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, a formellement démenti les rumeurs ayant circulé sur les réseaux sociaux, la semaine  dernière, prétendant fallacieusement la vente d’oranges toxiques dans les marchés et souks marocains.

Lors du point de presse hebdomadaire, ce jeudi 31 mars, à Rabat, Mustapha Baitas a affirmé que le retour au Maroc d’une cargaison d’oranges exportées est dénué de tout fondement et que la marchandise saisie par un pays étranger, car contenant un produit chimique dangereux, ne provient pas du Maroc.

Répondant à une question de Le Site info, le porte-parole du gouvernement a cependant concédé que les autorités néerlandaises ont interdit des oranges marocaines, au début du mois de mars, à cause de la détection de résidus chimiques de l’insecticide chlorpyrifos. Mais, a-t-il tenu à préciser, l’orangerie d’où sont provenus ces fruits a été trouvée et les mesures nécessaires et strictes ont été prises concernant cette affaire.

En revanche, Mustapha Baitas a fortement défendu la qualité des produits marocains, tout en soulignant que le système RASFF (ndlr, système d’alerte rapide pour les aliments et les aliments pour animaux), qui contrôle la qualité des fruits et légumes exportés par plusieurs pays en Union européenne, a publié 952 alertes, dont 17 seulement concernent des exportations marocaines, soit la moyenne de 1,8% du total des alertes.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page