Le Roi somme Ramid de se pencher sur les spoliations immobilières

Les affaires liées à la spoliation de biens immobiliers appartenant à un certain nombre de personnes ayant quitté le Maroc ou décédées, sans que leurs ayant droits, ne s’étaient manifestés, ont fait couler beaucoup d’encre.

Les plaintes déposées devant les tribunaux, surtout de Casablanca, se comptent par dizaines. C’est devenu un phénomène qui implique des fraudeurs professionnels de connivence avec des intermédiaires et des agents de la conservation foncière.

Dans beaucoup de cas, les plaintes n’aboutissent pas et les propriétaires se retrouvent devant des dilemmes judiciaires inextricables.

Comme dernier recours, les plaignants se sont adressés au cabinet royal. Et c’est en réponse aux doléances des victimes de ces machinations, que le Roi Mohammed VI a adressé une lettre au ministre de la Justice, l’enjoignant de prendre à bras le corps ce problème et de démasquer les filières qui s’adonnent à cette spoliation bien orchestrée. Il s’agit surtout que la justice soit plus rigoureuse par rapport à ce phénomène.

Mustapha Ramid, le ministre de la justice et des libertés, n’a plus le droit de fermer les yeux sur ces affaires qui sentent le roussi.

M.D

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page