Rodéos nocturnes à Rabat: les habitants de Hay Riad n’en peuvent plus

Le calvaire de plusieurs habitants de Hay Riad, à Rabat, se poursuit à cause des rodéos nocturnes. Avenue Nakhil, entre autres lieux, connait, depuis quelques mois, le phénomène de plus en plus croissant des ‘drifts’ en voiture. Ce qui constitue un réel danger pour la vie des citoyens, menaçant leurs biens et perturbant leur confort.

Ces jeunes, tard la nuit,  prennent pour piste de jeux les ronds-points du quartier et conduisent leurs voitures d’une façon spectaculaire et dangereuse, au grand dam des habitants. D’ailleurs, de nombreux accidents graves se sont produits à la suite de ces jeux, dont certains ont fait des morts, des blessés graves et causé la destruction de biens publics et privés.

«Ils roulent à bord de voitures américaines et allemandes surpuissantes et dérangent tous les riverains avec des nuisances sonores pendant toute la nuit. On n’en peut plus. On a beau appelé les autorités à intervenir pour trouver une solution à notre problème, en vain », déplore un habitant du quartier.

En juillet dernier, pour rappel, les conseillers de la Fédération de la gauche démocratique (FGD), au Conseil de la ville de Rabat, avaient adressé une correspondance au préfet de police de la capitale, afin d’intervenir contre les « drifts » nocturnes dans le quartier de Hay Riad.

Les conseillers FGD avaient appelé le préfet à « intervenir de toute urgence pour faire cesser ces pratiques, notamment ayant pour théâtre les avenues Annakhil et Abderrahim Bouabid, ainsi que les rues avoisinantes.

N.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page