« Rien n’empêche de fixer à 25 ans le plafond pour le recrutement des enseignants » (VIDEO)

Le directeur adjoint de l’Académie régionale d’enseignement et de formation (AREF) de la Région de Casablanca-Settat a annoncé que la limitation d’âge n’est pas propre au seul secteur de l’enseignement, mais est le même pour tous les secteurs gouvernementaux.

Dans une déclaration à Le Site info, Mohammed Aziz Loukili a rappelé que c’est en 2011 qu’a été décidée la création de ce qu’on appelle « les centres régionaux des métiers de l’enseignement et de la formation ». Lesdits centres avaient pour objectif de permettre aux détenteurs de licences professionnelles en éducation d’accéder au métier d’enseignant, mais que cette option n’est entrée en vigueur qu’en 2016.

C’est en cette année précitée que le gouvernement a procédé au recrutement régional de ce qui est appelé actuellement « recrutement des cadres organisationnels des Académies », concernant les candidats âgés entre 18 et 45 ans, a précisé notre interlocuteur. Et de souligner que le gouvernement ne s’est pas contenté de définir cette tranche d’âge, mais qu’il a été décidé de la prolonger aux candidats âgés de 55 et 56 ans.

Une décision qui n’apporte rien de concret au secteur puisque les lauréats du baccalauréat ont un âge ne dépassant pas les 18 ans et obtiennent leur licence à 22 ans. Cependant, à l’âge de 30 ans dépassé, il est difficile aux postulants de s’adapter à leur nouveau métier d’enseignant, a souligné Mohammed Aziz Loukili, en ajoutant que les cadres pédagogiques ont du mal à se faire entendre par ces candidats âgés.

De même que le directeur adjoint de l’AREF de la Région de Casablanca-Settat a tenu à expliquer que le fait de la limitation d’âge à 30 ans pour passer les concours a été mûrement réfléchie car les postulants concernés auront l’opportunité de bénéficier de promotions et, aussi, d’exercer d’autres fonctions autres que l’enseignement. Rien n’empêche de fixer à 25, 26, 27, 28, 29 ou 30 ans le plafond pour le recrutement des enseignants, a-t-il conclu.

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page