Réunion d’urgence à la Wilaya de Casablanca

Le Conseil de l’Etablissement de coopération intercommunale (EPCI) de Casablanca a tenu une session extraordinaire, le 25 juillet 2019 au Siège de la Wilaya de la Région de Casablanca-Settat, consacrée au problème du transport urbain après l’expiration du contrat de gestion déléguée avec la société «M’dina Bus».

Au cours de cette session extraordinaire qui s’est tenue à la demande du Wali de la Région de Casablanca-Settat Saïd Ahmidouch, les participants ont évoqué trois points essentiels relatifs à l’étude et le vote concernant l’annulation d’une décision relative à une convention avec la Société de Développement Local «Casa-Transport» afin de réhabiliter le transport en commun par autobus, l’étude et le vote d’un accord spécial pour la réhabilitation du transport en commun par bus au niveau du champ territorial de l’EPCI et l’étude et le vote sur l’accord de supervision sur le projet de réhabilitation du réseau de bus au profit de l’EPCI.

À l’issue de cette session, les membres du Conseil de l’EPCI ont voté à l’unanimité sur l’accord visant à financer l’acquisition de 350 bus et un système de billetterie d’une valeur de 1,1 milliard de dirhams, financé par le Fonds d’Accompagnement de la Réforme du Transport Urbain, le Conseil de la Région de Casablanca-Settat et le Conseil de la Commune de Casablanca.

Les membres du Conseil ont également voté sur un accord permettant à la société de transport de Casablanca d’accompagner la réalisation de cet accord afin de garantir l’intégration du réseau de tramway et de bus, de gérer la phase de transition et de garantir la continuité des installations de transport en commun.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page