Retraite exceptionnelle: Abdelilah Benkirane se défend

Dans la soirée du samedi 2 février, en conférence de presse, Abdelilah Benkirane a évoqué la polémique qui a éclaté au sujet de sa retraite exceptionnelle. L’ancien chef du gouvernement a d’abord remercié le roi Mohammed VI pour cette initiative avant d’affirmer qu’il ne pourra jamais refuser un cadeau royal.

Il a indiqué, à ce propos, qu’il n’a jamais demandé de pension, ajoutant que le Souverain, après avoir appris qu’il traversait des difficultés financières, a décidé de la lui accorder.

D’autre part, Abdelilah Benkirane a nié que sa pension était de l’ordre de 90.000 dirhams et souligné qu’il percevait la même rémunération pour sa retraite ”dorée” que son prédécesseur en faisant référence à Abderrahmane El Youssoufi. “Je touche 70.000 dirhams”, a-t-il révélé.

Au sujet de son bilan, Benkirane a précisé que des grands hommes de l’Etat comme Abdelatif Jouahri, Wali de Bank Al Maghrib ou encore Idriss Jettou, président de la Cour des Comptes, ont admis que certaines décisions économiques qu’il avait prises lorsqu’il était à la tête du gouvernement sont bonnes et objectives.

Aymane A.K.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Abdelilah Benkirane menace de quitter le Maroc (VIDEO)

La pension de retraite exceptionnelle d’Abdelilah Benkirane continue de faire couler beaucoup d’encre.