Retour à GMT+1 au Maroc: le gouvernement traîné en justice

Quelques heures seulement après le retour à GMT+1 au Maroc, la Ligue marocaine de la citoyenneté et des droits de l’Homme a décidé de traîner le gouvernement en justice.

Dans un communiqué dont Le Site info détient copie, la Ligue a annoncé qu’elle portera plainte contre l’Exécutif à cause du changement d’heure, précisant qu’elle prendra toutes les mesures légales pour rendre justice aux Marocains.

L’association a également souligné que l’heure d’été cause de nombreux désagréments, comme la hausse du taux d’accidents de la circulation. Le changement d’horaire a aussi, selon le communiqué, un effet négatif sur les élèves. L’association a d’ailleurs appelé les parents d’élèves et les instances militantes et syndicales à former un Front national pour dénoncer la décision du gouvernement.

La Ligue a, en parallèle, indiqué que le changement d’heure sert les intérêts de quelques entreprises étrangères qui «violent les droits de la classe ouvrière et font pression sur le gouvernement».

Rappelons que le Maroc est repassé à GMT+1 le dimanche 9 juin à 2h. Le ministère de la Réforme de l’administration et de la fonction publique avait décidé le retour le 5 mai dernier à 3h à l’heure GMT, à l’occasion du mois sacré de Ramadan, précisant que cette mesure intervient en application de l’article 2 du décret n° 2.18.855 publié le 16 Safar 1440 (26 octobre 2018), relatif à l’heure légale.

Publié le 27 octobre 2018 au Bulletin officiel, le décret n°2.18.855 relatif à l’heure légale prévoit le maintien permanent de l’heure d’été.

N.M.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

La famille royale célèbre un bel événement lundi prochain

Chaque année, le 26 août est une date importante qui marque le combat sans relâche mené par la princesse en faveur de la préservation des droits des femmes et la préservation de l’intégrité physique, morale et spirituelle des enfants en situation difficile.