Retards, colère… quand l’ONCF gâche un jour férié

Si la plupart des Marocains ont passé le 30 juillet chez eux ou à se prélasser sur la plage, d’autres, moins chanceux, ont été bloqués pendant des heures dans les trains de l’ONCF.

A la gare de Fès, de nombreux passagers ont été bloqués près de trois heures dans un train fermé et dans des compartiments sans climatisation, sans qu’aucun responsable de l’Office ne daigne se présenter pour livrer des explications.

Le train à destination de Casablanca, qui devait partir à 17h30, n’a, en effet, fait le départ qu’à 20 heures. Arrivé à la gare de Rass Lma, il s’est arrêté pendant plus de 20 minutes, au grand dam des voyageurs.

Les passagers attendant leurs trains dans les gares de Meknès, Kénitra et Salé n’ont pas manqué, pour leur part, d’exprimer leur désarroi face à l’ »irresponsabilité » et l’ »indifférence » de l’ONCF qui n’en finit plus de décevoir.

A ce propos, une source de l’Office a confié à Le Site Info que le trafic ferroviaire a été lourdement perturbé le 30 juillet à cause d’une panne au niveau des fils électriques.

M.B.H.

 




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page